Parcadix

Vous êtes ici : Accueil Vie de la crêche Actualité La crèche du parcadix à l'honneur sur la Nouvelle République

La crèche du parcadix à l'honneur sur la Nouvelle République

Article La Nouvelle république

Loir-et-Cher - Enfance

Quand le geste accompagne la parole à la crèche

04/12/2015 05:38
 
Stéphanie, auxiliaire de puériculture, utilise notamment la communication gestuelle associée à la parole au moment du repas.

A la crèche d’entreprises Parcadix, à La Chaussée-Saint-Victor, la communication gestuelle associée à la parole se pratique auprès des enfants.

 Assis autour de la table et le bavoir autour du cou, les enfants attendent sagement leur repas. « Qui veut de l'eau ? », demande Stéphanie Sagnol, auxiliaire de puériculture, tout en faisant un geste approprié à sa question. C'est cette professionnelle qui a initié cette pratique au sein de la crèche d'entreprise Parcadix, à La Chaussée-Saint-Victor.

Une idée qui a fait des émules au sein de la structure, puisque c'est la deuxième année consécutive qu'elle propose aux bambins dès le plus jeune âge de la communication gestuelle associée à la parole. « On n'utilise pas cette technique pour des phrases entières. On signe juste un ou deux mots clés. Les enfants sont très réceptifs. Très vite, on s'est aperçu que des bébés reproduisaient les gestes, dont souvent celui qui signifie " gâteau " », sourit Stéphanie.
A tout moment de la journée, de manière presque naturelle, les auxiliaires de puériculture parlent ou chantent tout en signant, notamment pour avertir l'enfant qu'on va lui changer sa couche ou au cours du repas, pour nommer un aliment. Et ça fonctionne. Dans la section des moyens, les enfants, âgés entre 14 mois et 2 ans, pointent un doigt dans l'autre paume de main, indiquant qu'ils désirent être à nouveau servis en nourriture.
Pour la directrice de la crèche Parcadix, Sylvie Eslan, cette méthode a pour but de travailler sur la bientraitance de l'enfant, lui permettant d'exprimer ses besoins plus précocement. Les professionnelles se sont formées auprès de l'association Signes2mains, basée dans le sud-ouest de la France. Au début, les parents étaient interpellés par les signes réalisés par les enfants : « Ils ne comprenaient pas ce que cela voulait dire et nous demandaient la signification. »

Moins de frustration chez les petits

Progressivement, les professionnelles enrichissent leur « vocabulaire » de gestes pour exprimer des émotions, un ressenti… La responsable de la structure assure que cette communication gestuelle n'a aucune incidence sur l'apprentissage du langage verbal, qui reste omniprésent dans la relation avec le bambin. « Dans tous les cas, un enfant qui n'est pas prêt à parler ne parlera pas. » « Sans dire que c'est forcément lié à cette méthode, on se rend compte qu'on a des enfants qui s'expriment déjà bien pour leur âge, ajoute Stéphanie. Et quand ils ont acquis la parole, ils abandonnent les gestes. » S'exprimer par un signe permet aussi au bébé d'atténuer des frustrations, à partir du moment où il arrive à se faire comprendre de l'adulte, d'où moins de pleurs et de tensions d'après les spécialistes de la petite enfance. « Ça ne solutionne évidemment pas tout, mais on y gagne en complicité. »

 La crèche Parcadix compte une petite dizaine d'entreprises partenaires et en recherche toujours d'autres pour renouveler l'accueil d'enfants.

Claire Neilzs

 


VIDEO. Le geste accompagne la parole à la... par lanouvellerepublique

Flash info

 Le nouveau site internet de Parcadix propose une version compatible avec vos mobiles, smartphones et Tablettes!

Coordonnées...

PARCADIX
7, rue du professeur
Philippe MAUPAS
41260 La Chaussée St Victor

Lien vers le plan d'accés

Retrouvez toute l'actualité de la crèche PARCADIX grâce à son lien RSS

 

    02 54 79 37 75